Mais qu'est-ce que c'est que ce mot ?

En cherchant des tissus japonais sur le net, j'ai découvert une tradition japonaise qui redevient à la mode par son côté écolo : le furoshiki ou comment faire de jolis sacs utilisables à l'infini avec un carré de tissu. En pliant le morceau de tissu à la manière de l'origami, on peut se fabriquer différents modèles de sacs selon ce que l'on veut transporter.

Allez voir chez Raffa, qui vous explique tout en détails, avec plein de schémas pour tout comprendre.

J'ai adoré le principe, j'ai fait un essai avec un vieux foulard Souleïado et voilà le résultat :

20070706___Furoshiki_1 20070706___Furoshiki_2

Et voilà un joli pochon en deux temps trois mouvements, sans fil ni ciseaux. Selon le style de tissu, vous pouvez vous faire un cabas pour la plage ou un sac assorti à votre robe du soir. Suivant la taille du carré de départ, on y glisse son téléphone portable ou ses commissions.

Un paréo : on glisse les pelles et râteaux des enfants et arrivés sur la plage, on déplie tout pour s'allonger dessus. Une nappe : on l'utilise pour pique-niquer et on range tout dedans quand l'orage pointe son nez. A Noël, on emballe les cadeaux avec et plus de papiers qui partent à la poubelle... A vous d'imaginer tout ce qu'on peut faire avec.

Camille a adopté ce petit sac et promène son doudou dedans (sur la photo, c'est pas vraiment son doudou ! Pour le moment elle fait la sieste avec).